La suite des propositions pour le Tonnerrois

Publié le par Christine Burtin Lauthe

Services à la personne : Solidarité intergénérationnelle

 Constat :

. Le canton de Tonnerre a perdu 534 habitants entre 1999 et 2007, principalement à Tonnerre.

. La combinaison d’un déficit de naissance lié à un solde migratoire négatif ne devrait pas inverser la tendance dans les prochaines années.

. L’arrivée de franciliens, généralement des retraités, qui convertissent leur résidence secondaire en résidence principale participe à un léger flux migratoire qui ne compense pas le reflux

. Dans la majorité des communes autres que Tonnerre, les services publics et commerces sont inexistants. Conséquences : une demande de services de proximité non satisfaite dans les villages (boulanger, boucher, épicier,…) ; des moyens de déplacement inexistants entre les communes et la ville centre ; des services publiques (poste, impôts, CAF, …) réduits, au mieux, à des annexes.

 

Nos propositions détaillées :

 

  • Développer le concept de « service mobile » ou « service ambulant » afin de répondre aux besoins quotidiens et de première nécessité des habitants.

A l’image des commerces ambulants de notre enfance qui sillonnaient les cités et les campagnes pour approvisionner celles et ceux qui ne se déplaçaient pas faute de véhicule, à une époque où nous devrions économiser de l’énergie ; où nous devrions freiner nos pollutions en CO2, nous devrions envisager de remettre à l’honneur ce type de commerce. Une partie de la population de nos villages est composée de personnes seules et vieillissantes que l’on pousse à rester le plus longtemps possible chez elles, avant de leur proposer une maison de retraite. Le Conseil général doit apporter une solution à cette réalité. Il pourrait faire « un appel à projet »( (aide au financement d’un véhicule, à l’emploi, au démarrage, micro-crédit)), auquel répondraient des femmes ou des hommes qui auraient le goût du commerce et du lien social et qui proposeraient un « Service ambulant à la personne ». Celui-ci répondrait aux besoins primaires (alimentation, gaz, médicaments, produits du marché bio,…) et secondaires (journaux, DVD, livres, produits horticoles, …) ainsi qu’au maintien des contacts et des liens entre les personnes et la société. Les partenaires comme le Pays Tonnerrois et la Communauté de communes seraient partie prenante du projet et en rédigeraient le cahier des charges avec le CG qui resterait le maître d’oeuvre.

 

  • Mettre en place ou renforcer le transport à la demande pour les quartiers et les villages.

Géré par un Service de l’aide à la personne, un transport à la demande entre les communes du canton et/ou les communes et la ville de Tonnerre devrait faciliter la mobilité des personnes, de leur donner plus d’autonomie et donc de les faire participer plus facilement aux activités culturelles, sportives et touristiques du canton. Les partenaires comme le Pays Tonnerrois et la Communauté de communes seraient partie prenante du projet et en rédigeraient le cahier des charges avec le CG et la municipalité de Tonnerre.

 

  • Encourager et soutenir les associations qui s’implantent dans des quartiers, des villages et qui répondent aux besoins de loisirs, d’ouverture et d’humanité des personnes.

En lien avec la municipalité de Tonnerre, la Communauté de communes, le Conseil général pourraient dans le cadre de sa politique « d’aménagement rural » ou celle de la « culture », faciliter le démarrage et le fonctionnement d’associations qui décideraient de s’implanter dans les quartiers et/ou les villages. Des locaux type « m2 sociaux » seraient mis à disposition (OPAC) et des aides au fonctionnement seraient attribuées. L’animation, les activités et les échanges qui seraient proposés développeraient les rencontres culturelles et sociales ainsi que la Solidarité intergénérationnelle.

Publié dans Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Françoise Feugas 17/04/2008 11:02

Bonjour !
... Et que fait-on, à présent que les cantonales sont passées et Pianon réélu ?

je suis une habitante d'Epineuil (voisine de Michel Frison) qui voudrait bien que ça bouge enfin. Je projette la création d'une CAE à Tonnerre. Je crois que je vais vous contacter bientôt ! :-)